13 novembre 2004

LA LAURÉATE IRANIENNE DU PRIX NOBEL POURSUIT LE GOUVERNEMENT DES ÉTATS-UNIS


La championne iranienne des droits de la personne et lauréate du prix Nobel de la paix, Shirin Ebadi, a entamé des poursuites judiciaires contre le Département américain du Trésor parce que celui-ci l'empêche de publier un livre aux États-Unis, rapporte le Centre américain du PEN (PEN).

Ebadi veut publier ses mémoires aux États-Unis en raison des sévères restrictions à la liberté d'expression en Iran, où elle a déjà été emprisonnée. Cependant, le Bureau de contrôle des actifs étrangers (OFAC), qui relève du Département du Trésor, interdit aux citoyens de Cuba, d'Iran et du Soudan de publier des ouvrages aux États-Unis sans un permis, en raison des sanctions commerciales imposées à ces pays.

Ebadi a terminé une ébauche de son livre mais recherche un agent et un éditeur aux États-Unis afin de traduire et d'adapter le livre pour des lecteurs internationaux. Les règles de l'OFAC l'empêchent de signer un contrat avec l'Agence Strothman, qui est disposée à travailler avec elle et qui entend négocier avec des éditeurs en son nom. « Les règles semblent défier les valeurs que promeuvent les États-Unis dans le monde, parmi lesquelles se trouvent toujours la libre expression et les échanges d'idées », dit-elle.

La poursuite d'Ebadi s'ajoute à une autre contestation judiciaire entamée en septembre 2004 par plusieurs groupes, dont le PEN. Les groupes veulent dénoncer les incohérences des règles de l'OFAC, et faire valoir que ces règles contreviennent au droit constitutionnel à la liberté de parole et qu'elles ne tiennent pas compte des amendements du Congrès qui exemptent des embargos commerciaux « l'information et le matériel d'information ».

Par ailleurs, en Iran, les autorités intensifient la répression des défenseurs des droits de la personne et des journalistes qui travaillent sur Internet, rapportent Human Rights Watch et Reporters sans frontières (RSF). Depuis le 7 septembre, huit personnes ont été arrêtées sans accusations. Dans certains cas, les autorités visaient des journalistes et des techniciens travaillant pour des sites web qui appartiennent à des dirigeants politiques.

Consulter :

- PEN : http://pen.org/corefreedoms/78.html- ABC News : http://abcnews.go.com/Entertainment/wireStory?id=225059- Contestation judiciaire de l'OFAC : http://www.aaupnet.org/ofac/- Human Rights Watch : http://www.hrw.org/english/docs/2004/11/08/iran9631.htm- RSF : http://www.rsf.org/article.php3?id_article=11821

États-Unis

IFEX membres actifs dans ce pays 1

 
Plus d'informations : États-Unis