17 avril 2008

Le journaliste britannique Jonathan Clayton condamné puis expulsé du territoire après une semaine en détention


Détails de l'incident

Jonathan Clayton

journalist(s)

Disponible en :

English Français
(RSF/IFEX) - Jonathan Clayton, journaliste indépendant travaillant pour le quotidien britannique "The Times", a été condamné à verser 20 milliards de dollars zimbabwéens (environ 150 euros) ou à six mois de prison pour "fausse déclaration à son arrivée à l'aéroport international Joshua Mqabuko Nkomo" par le tribunal de Bulawayo, le 16 avril 2008. Selon Phathekile Msipa, le juge présidant la séance, il a "farouchement nié être lié à un média auprès des fonctionnaires du département de l'immigration."

Le journaliste du "Times" a comparu les pieds enchaînés dans un uniforme de prisonnier déchiré. Il a plaidé non coupable. Son passeport et ses affaires personnelles lui ont été rendus. Déclaré persona non grata au Zimbabwe, il a été expulsé par le premier vol en direction de l'Afrique du Sud.



Source

Reporters sans frontières
47, rue Vivienne
75002 Paris
France
rsf (@) rsf.org
Fax:+33 1 45 23 11 51
Zimbabwe
 
Plus d'informations : Zimbabwe
  • Attaques Contre la Presse en 2013: Zimbabwe

  • Classement mondial de la liberté de la presse 2014: Zimbabwe

  • Attaques Contre la Presse en 2011: Zimbabwe